Le mégot EST UNe arme de DESTRUCTION ET DE pollution massive


Le mégot EST UNe arme de DESTRUCTION ET DE pollution massiveLe mégot EST UNe arme de DESTRUCTION ET DE pollution massive
Plusieurs milliards de filtres de mégots, de 8 à 40 milliards selon les sources,  sont jetés au sol chaque année en France, soit près de 1.300 par minute. Ils jalonnent les trottoirs, les caniveaux, les aires de repos, les parkings, les plages, les axes routiers … Ils finissent dans la majorité des cas, dans les océans et représentent 30 à 40% des déchets nettoyés sur les plages. Le mégot est le premier déchet urbain.

Au delà de cette pollution visuelle, ces filtres représentent près de 25.000 tonnes de déchets (deux fois le poids de la Tour Eiffel).
Un filtre de cigarette contient de l’acétate de cellulose (un polymère au 3/4 naturel , fibres de coton, et 1/4 de plastifiants).  Lorsque l’on fume une cigarette, le filtre se charge de plusieurs milliers de résidus toxiques  contenus dans le tabac fumé. Goudron, mercure, nicotine, méthanol, plomb. Autant de substances qui se retrouvent dans la nature. Gorgé de ces substances chimiques toxiques pour nos écosystèmes, chaque filtre de mégot pollue à lui seul, 500 litres d’eau, 1 mètre cube de neige.
Selon les conditions du milieu dans lequel il est jeté, une douzaine d’années sera nécessaire pour qu’il soit dégradé.
38€, c’est le coût moyen annuel de la propreté urbaine par habitant. Le ramassage des filtres de mégots sur les plages publiques, comme en ville est un service assuré par les collectivités, et donc financé par les impôts locaux.

Il ne faut pas oublier tous les mégots incandescents, dont l’extrémité affiche une température moyenne de 800 degrés, qui sont jetés par les fenêtres des voitures par des conducteurs totalement irresponsables. Ces bombes à retardement sont à l’origine de milliers de départs de feux chaque année en France. On connaît très bien leurs conséquences dévastatrices sur la faune, la flore, mais aussi sur les hommes.
Le lundi 16 Août 2021 sur l’aire d’autoroute de Sigues (A57) un départ de feu dont l’origine est vraisemblablement un jet de mégot a détruit plus de 7000 hectares de végétation et a causé la mort de 2 personnes.

Enfin, soyons vigilants,  imprégnés de salive, il sont potentiellement vecteurs d’infections.

A consulter absolument ... "Du caniveau à l'assiette : l'itinéraire d'un mégot de cigarette jeté par terre." Reportage Le 20H TF1
Didactique, pédagogique et instructif  ! Le meilleur traitement de la pollution de nos écosystèmes par les mégots, reste la prévention.
www.facebook.com/watch/?v=561039441435147